le steel-drum

France Bleu Loire Océan – Gens d’ici – 25/11/2013

Le steel-drum ou « tambour d’acier » en anglais, est un instrument de percuss_AMG2687reductionion mélodique originaire de Trinidad-et-Tobago. Familièrement appelé « pan » (« casserole » en anglais),  il est construit à partir de barils industriels récupérés et martelés pour y former des notes au timbre si particulier.

Au milieu du 20ème siècle, les Américains s’installent à Trinidad pour y extraire le pétrole. Les premiers bidons arrivent dans l’île et c’est la naissance du steel drum avec les premières formations de steel bands. Des années 1937-1938 à l’année 1950, on passera des premiers pans à 3 notes au « ping-pong » à 8, puis 14 notes dans une lente progression intuitive et empirique. C’est en 1946, lors du Carnaval, que le pan rencontrera une reconnaissance nationale sous la forme du premier concert qui lui est exclusivement consacré. 1950 voit la création du « Trinidad All Steel Percussion Orchestra » (ou TASPO) organisme officiel visant à promouvoir le steel drum mais surtout à réguler les conflits ainsi que  certains phénomènes de violence au sein des steel-bands.

En 1951, le steel-drum rend sa forme définitive la plus aboutie en devenant chromatique, 2012-juin-concert-NNSB (1003)c’est-à-dire en s’enrichissant des notes qui lui manquaient pour élargir son répertoire à l’ensemble des musiques tempérées (on y ajoute les dièses et les bémols). La famille des steel-drums se décline un peu comme celles des orchestres classiques : le ténor est grossièrement l’équivalent du violon ou du saxophone soprano comme le seven bass correspond à la contrebasse, les intermédiaires étant répartis en cellos (violoncelle ou sax baryton), guitars (saxophone ténor ou violoncelle) et seconds (saxophone alto, violon alto).

Considéré par les musicologues comme le seul instrument acoustique inventé au 20ème dsc00820siècle, le steel-drum est un instrument révolutionnaire de la famille des idiophones, c’est-à-dire  apparenté aux xylophones, marimbas, vibraphones, même s’il s’en distingue par sa conception tout autant que par son relief sonore très riche en harmoniques et ses timbres équivalents.

Les steel bands sont typiquement composés de plusieurs sections aux tonalités différentes ainsi que d’une section rythmique.